top of page

Sonothérapie, quels protocoles mettre en place chez soi pour les maux du quotidien ?


Avec des instruments plus faciles à manier que le gong, vous pouvez aussi plonger votre intérieur en mode zen ou apaiser le stress, les angoisses ou certaines douleurs.





Des instruments thérapeutiques utilisés en sonothérapie : bols et diapasons



Créer une atmosphère zen chez soi


Faire un tour de la maison, avec un carillon Koshi dans la main et tout de suite le calme revient. Même les enfants peuvent le faire en rentrant de l'école pour annoncer leur arrivée et créer un sas calme entre l'école et la maison.


Un bol chantant, même non thérapeutique (il ne se pose pas sur le corps), peut aussi être très bénéfique pour la maison. En le faisant chanter, cela harmonise immédiatement l'énergie de la pièce (ou de la chambre des enfants).


Les bols zen, véritables objets de feng shui, permettent aussi avec leur sonorité particulière de ramener le calme chez soi. L'idéal ? Les placer à l'entrée pour les faire tinter en arrivant ou dans la pièce à vivre et les faire résonner après une discussion tendue, par exemple, pour dissiper les tensions.


Le feng gong (forme plate) peut aussi facilement détoxifier l'atmosphère avec ses vibrations.




Ramener le calme en soi


Se déstresser, enlever les angoisses



En un seul geste avec le diapason Om : activer le diapason en le tapant sur l'intérieur du genou, et poser le pied du diapason sur le chakra du coeur, au milieu de la cage thoracique, précisément à mi-distance entre l'os du sternum et celui de la base du cou. Profitez des vibrations apaisantes qui dénouent les tensions. À utiliser une ou deux fois par jour.


Calmer son trop-plein d'énergie


Je croise parfois des adultes hyperactifs, qui n'arrivent pas à se poser, à se calmer, à trouver un certain calme intérieur. Pour eux, la méditation... c'est no way ! Je leur conseille alors de faire des ondes delta avec les brain tuners pour arriver à redescendre.



Se concentrer


L'idéal est d'acquérir un kit de diapasons brain tuners, spécialement dédiés aux ondes cérébrales. Il suffit ensuite de choisir la bonne onde en fonction de ses besoins.

La gestuelle est identique, seul le choix du brain tuner varie en fonction des besoins. D'une main, vous prenez le basis (la base) et de l'autre le diapason souhaité pour accorder ses ondes cérébrales.


Par exemple, si votre fils, étudiant, en pleine période de révisions, a besoin de se concentrer un maximum, vous pouvez lui conseiller, avant l'examen, le diapason gamma, qui va lui permettre d'être hyperfocus. Mais, pour quelqu'un qui a besoin de se concentrer un maximum pour travailler, et qui a du mal (par exemple à cause de ruminations et d'esprit ailleurs), ou quelqu'un qui manque d'entrain et de motivation, le diapason bêta sera parfait. Là aussi, il faut l'utiliser en binôme avec le basis, les activer tous les deux en les frappant sur les genoux et les rapprocher des oreilles.



Mieux s'endormir, se rendormir


On travaille alors sur les ondes reconnues comme celles de l'endormissement et du réveil, c'est à dire les ondes thêta (celles de la méditation).

Comme précédemment, d'une main vous prenez le basis, de l'autre le diapason à fréquence.

Les personnes avec des problèmes de sommeil souffrent généralement de manière chronique. Mon conseil : créer un rituel d'endormissement, après le repas par exemple, en baissant les lumières ambiantes et en y insérant une séance d'onde thêta chaque soir. Pour certaines personnes, l'effet est immédiat, pour d'autres, elles doivent suivre le protocole pendant au moins quatre à cinq jours pour bénéficier des premiers effets.


Si vous vous réveillez en pleine nuit, le pire étant 3 ou 4 heures du matin, et que vous vous retrouvez dans l'impossibilité de vous rendormir, vous pouvez tout à fait vous refaire un soin express avec les brain tuners (toujours le basis et le thêta) afin de vous replonger dans les bras de Morphée.


Si vous faites partie des luno-sensibles, c'est à dire que les nuits de pleine lune, vous ne fermez pas l'oeil, ou la semaine de la lune gibbeuse montante (la semaine avant la pleine lune), vos nuits sont très perturbées, vous pouvez alors, ces soirs-là précisément, bénéficiez des ondes delta (toujours en duo avec le diapason basis), qui ramènent la paix intérieure, le calme, la sérénité. Pour rappel, les ondes delta sont encore plus basses que les ondes thêta.





Pour découvrir l'intégralité du livre et des nombreux autres protocoles partagés (sphère féminine, acouphènes, migraines, comment calmer les enfants, etc. C'est ici. ;)




Namasté

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page