top of page

Les bases pour animer un bain sonore



Qu’est-ce qu’un bain sonore ?


Rassurez-vous, vous n’avez pas besoin d’une baignoire pour profiter ou animer un bain sonore ! Le bain sonore ou voyage sonore est une expérience à vivre, à écouter et à ressentir.

Une séance de relaxation par le son vous apportera de nombreux bienfaits : détente, relâchement des tensions physiques, mentales et émotionnelles, ralentissement du rythme cardiaque, diminution du stress, apaisement, …

Vous le constaterez, chaque séance est différente et vient vous apporter ce dont vous avez besoin à l’instant T.


Le bain sonore est une pratique qui amène instinctivement les participants à lâcher prise et pour laquelle ils n’ont rien à faire. Incroyable n’est-ce pas ? ;-)

Les bases pour animer un bain sonore

Vous vous demandez peut-être comment structurer et animer une séance de bain sonore ?

Voici quelques essentiels, qui vous aideront dans votre démarche.

Sachez toutefois que cela ne remplace en rien l’importance de vous former à la sonothérapie pour connaître tous les rouages du domaine.

La durée


Généralement, les séances de bain sonore durent entre 45 minutes et 1h30.

La durée vous appartient.

A noter toutefois : pensez à prendre en compte :


  • Le temps d’installation en amont de la séance : placement de vos instruments, installation de la salle pour vos participants, aération, … Plus vous soignerez l’espace, mieux ils se sentiront et plus ils arriveront à lâcher prise.

  • Avoir un moment pour vous recentrer avant d’accueillir les participants est également appréciable.

  • Sans oublier le temps de rangement qui est également à prendre en considération, surtout si vous pratiquez dans une salle qui sera réservée après votre séance.

Ce temps en amont et en aval de votre bain sonore n’est pas visible pour vos élèves mais il sera important dans votre organisation.

La structure

Nous vous suggérons une structure en 3 étapes :


1. Soignez l’accueil de vos participants. Prenez soin de leur transmettre toutes les informations dont ils ont besoin : comment se déroule la séance, quelques mots sur la pratique si vous avez des novices, comment se positionner, quoi faire s’ils ont des pensées incessantes... Plus ils seront informés, plus le cadre sera sécurisant.


2. Le coeur de la séance : place aux instruments ! Débutez par des instruments qui vont favoriser l’ancrage (gong, bol tibétain), le relâchement des tensions et du stress avant de vous diriger vers des instruments plus aériens (bol de cristal, sansula, arbre de pluie,…).


Pensez à :


• Apporter de la douceur et évitez les sons trop brusques / aiguës.

• Laisser des espaces de silence avant de passer un autre instrument.

3. En fin de séance, accompagnez les participants pour qu’ils reviennent en douceur avec le son de votre voix et / ou avec un koshi puis le tintement d’une paire de tingshas. Laissez, une nouvelle fois, de la place au silence. Il sera votre meilleur allié.

Le kit d’instruments essentiels pour démarrer


Nous vous recommandons de débuter avec un minimum d’instruments afin de pouvoir animer vos premières séances :


• 1 ou 2 koshis pour démarrer et clôturer vos séances.

• 1 ou 2 bols tibétains associés à différents types de mailloches pour obtenir des sonorités variées.

Pour élargir votre gamme, vous pouvez vous tourner vers :


• 1 sansula

• 1 gong

• Élargir votre gamme de bols chantants


Il n’y a pas de limites en termes d’instruments. Choisissez ceux qui vous attirent. Soyez attentif à leur sonorité afin qu’ils s’accordent avec ceux que vous avez déjà en votre possession.


Et surtout, prenez le temps de vous entrainer et de gagner en expérience afin de bien prendre en main vos instruments. Cela vous permettra de créer la meilleure expérience possible et un voyage sonore de qualité.

Namasté

L'Equipe de Zen & Sounds

Comments


bottom of page